• Englishen
  • - Questions fréquentes -

    • FR

    Produit de la ruche : la cire

    D ‘où vient la cire ?

     

    Artiste et artisane, maçonne et architecte, l’abeille cirière aligne en un bloc harmonieux des urnes hexagonales en cire, les alvéoles, qui seront à la fois berceaux des jeunes larves et grenier à miel.

    Ce sont les rayons de la ruche. Les abeilles ont besoin de cire pour former les rayons mais aussi les opercules, petits couvercles qui ferment les alvéoles lorsqu’ils sont pleins de miel ou qu’ils contiennent une larve de neuf jours.

    Pour produire cette cire, les abeilles se pendent en grappe et sécrètent à partir de leurs glandes cirières abdominales de minces pellicules translucides incolores.

    La cire n’est donc pas une production végétale, mais une sécrétion volontaire des abeilles. Elles extraient ces pellicules de leur abdomen au moyen de leurs pattes postérieures, les portent à leur bouche et les mâchent avec leurs mandibules en les imprégnant de salive, ce qui les rend plus malléables.

    Elles sont ensuite collées au fur et à mesure jusqu’à former l’alvéole en une forme géométrique parfaite. Les rayons construits par les abeilles doivent être changés tous les trois ans. L’apiculteur récupère la cire des rayons et des opercules, après extraction du miel, en les faisant fondre suivant différents procédés.